Une locomotive, c’est bien, une rame c’est encore mieux… En effet les locos ne circulaient que rarement seules (on s’en doute…). Et le musée de Thuin n’est pas une simple attraction touristique, mais bien une mémoire vivante du Vicinal. Il faut donc éviter de faire rouler n’importe quoi au crochet de cette locomotive, mais plutôt veiller à ce que les compositions soient bien historiques.

C’est pour cette raison que le projet comprend aussi la rénovation de plusieurs véhicules tractés, afin de reconstituer une rame complète, telles qu’elles pouvaient l’être à l’époque glorieuse de a vapeur… La collection de l’ASVi contient déjà des remorques typiques de cette époque, mais pour former un beau train, tout en laissant la possibilité d’en utiliser l’une ou l’autre au crochet d’un autorail ou d’un tram électrique, comme certaines ont fait au cours de leur vie, et bien il faudra augmenter leur nombre. Priorité est donnée à la diversité. En effet, ces remorques existaient sous de nombreuses formes, 1ère ou 2ème classe, mixtes, ou mixtes avec fourgon…  Ainsi la remorque A2026 est un exemple de véhicule mixte : fourgon (central) et 2ème classe, la A2121 est mixte aussi, la A1484 dont les travaux vont reprendre prochainement ne proposait que la deuxième classe.

Deux voitures sont d’ores et déjà en menuiserie, il s’agit des 11501 (une remorque mixte 1ère/2ème classe récupérée en 2011) et A1484.

Enfin n’oublions pas que la collection comprend aussi une remorque assez exceptionnelle, la A1853, une longue remorque à bogies de 1891, mixte. Ici aussi quelques travaux s’imposent pour la rendre à nouveau fonctionnelle !

Toutes ces pièces de collection sont dans des états variés : roulantes, en rénovation, ou en attente (et pas toujours équipées de châssis…). Vous pouvez contribuer en participant activement ou financièrement (oui, à l’aide d’un don).

Quelques exemples de ce qu’étaient des rames vapeur :

Carte postale représentant un train vicinal vapeur typique (vapeur, 2 wagons, 1 fourgon, 2 voitures) sur la ligne Marbehan – Sainte-Cécile (ouverte en 1911-1914 et n’ayant pas survécu à la deuxième guerre – fermée en 1941). Notez que Izel et Moyen sont deux villages de long de la Semois et le panorama est plus que moyen : 

 

Poix-Saint-Hubert, une carte postale connue qui représente un bon exemple de la rame parfaitement non homogène, avec un wagon plat un wagon fermé, un fourgon, une voiture voyageurs, …CPA-poix-saint-hubert-HL+wagplat+wag+fourg+voy-SD

Convoi plus typique mais relativement court avec un fourgon et deux voitures :Hr Eveleens 208

Exemple de longue rame homogène à l’occasion d’une procession…Hr Eveleens 005

Et une vue magnifique d’un convoi en plein Bruxelles (Schaerbeek plus précisément – collection Ministère des Travaux Publics)

Photo Ministère travaux publics

Photo Ministère travaux publics