Archives de l'auteur : HL303

Journées du Patrimoine 2020

Publié :   19 septembre 2020

Quelques vues de ces belles journées. Et surtout, la prochaine circulation aura lieu le 4 octobre, prenez note (et réservez) pour circuler au crochet de la vapeur !

Merci à Jean-Claude pour les photos.

Faire l’eau …
Patience …. Ce deux centenaires seront bientôt à nouveau en ligne.
Un essai assumé…
Tous les modes … en une vue
Rame vicinale qui mélange les trois types de châssis, 2 essieux, 3 essieux, 2 bogies…
Teaser…

Et enfin quelques vues reçues pour les amateurs de versions plus petites. Jean Bya nous envoie sa rame vicinale, pas encore terminée mais déjà bien avancée…

Si vous avez des documents (et les droits dessus) intéressants sur les machines et trains vicinaux n’hésitez pas à les partager.

En 1ère classe !

Publié :   10 septembre 2020

La rénovation des remorques vapeur continue et la dernière évolution ne laisse (vraiment) pas indifférent. Les photos ci-dessous sont prises dans la A.11501. Petit rappel, retrouvée en cabane de jardin (voire pire) cette remorque en bois a été entièrement refaite en menuiserie, en préservant tout ce qui pouvait l’être.

Conçue dès l’origine comme véhicule mixte (1ère et seconde classe), elle a révélé petit à petit la finesse de ses boiseries. Et voici l’apogée. un travail extraordinaire de reconstitution, dans lequel il a fallu retrouver les matériaux et les couleurs, mais aussi retrouver les dimensions des banquettes pour y remettre les coussins. Car lorsque les différentes classes ont été supprimées, bien entendu le garnissage a disparu et les banquettes ont été “mises à niveau” (pour compenser l’absence de coussins). Des détails qu’il faut retrouver un à un.

Un travail colossal, pas terminé, mais que vous pouvez venir admirer, ainsi que les autres véhicules toujours roulants, pendant les journées du patrimoine ce week-end. Attention, toujours réservation obligatoire sur http://web.asvi.be/formulaire-de-reservation .

Si vous y voyez un air de Titanic, rappelez-vous que cette remorque a été construite en 1908… Et si vous voyez des défauts ce n’est pas terminé, mais surtout, venez nous aider.
Juste pour le plaisir … Son état lorsqu’elle a été récupérée (la 1ère classe est dans le compartiment du fond). En 2011.

15 août 2020 quelques vues

Publié :   27 août 2020

Et si vous avez raté ces moments magiques, la machine roulera encore les 12 et 13 septembre à l’occasion des journées du patrimoine (dont le programme, vous vous en doutez, a été un peu secoué). Les autres trams (électriques, AR, ART) seront bien évidemment aussi de la partie. Merci à Jean-Claude pour les photos.

Faisant partie des rénovations récentes, le wagon A8168 à la Ville Basse (où il arrive maintenant sans dérailler)
Pas encore en ligne mais on voit le bout pour la petite A1484 qui revient de loin !
Même état pour la A11501… qui revient certainement d’encore plus loin. On avance lentement mais surement. Elles pourront bientôt remplacer la A1936 qui se fait discrète dans la rame vapeur…
Classique rame prête à partir vers Biesme
En chauffe …
Lutte inégale …
La rame à Biesme
Ce succès …
Voyeurisme acceptable
Quand notre plus vieille machine rencontre une des plus jeunes motrices… de notre collection. Toute l’histoire vicinale qui s’est déroulée entre ces deux époques est au musée. (même légende pour la photo suivante)
Une dernière sans vapeur… Mais tellement “vicinale de la fin du règne”… Sans doute prise entre Zellik et Asse ? Ou à Lobbes ?

Un Festival et une association ce sont aussi des gens. Donc après les photos “des trams uniquement”, voici les photos de ceux et celles qui ont participé. Hommage rapide et malheureusement non-exhaustif à quelques personnes du “non-Festival 2020” … Bien entendu ceux qui n’y figurent pas ont autant (si pas plus) de mérite… 😉

Marcel Lecion

N’oubliez pas , prochaine circulation, les 12 et 13 septembre…

Circulations des 15 et 16 août

Publié :   16 août 2020

Pas de Festival pour cause de COVID mais nos trams roulent avec réservation et port du masque obligatoire . Vous pourrez y découvrir les deux remorques vapeur presque terminées, la 9888 (de Gand) presque terminée, et nos trams habituels. Mais surtout la vapeur en action, ainsi que les autorails et nos nombreux trams électriques.

Petite exception à notre fil habituel voici quelques vues dont certaines “un peu moins vapeur” …

En accéléré pour vous donner envie de venir voir en vrai
On va moins vite en vrai …
Type S comme Solitaire sur la Sambre
Lobbes 10308
Un peu de chaleur
Vous entendez le bruit de la machine ?
Bruxelloise…
En attente du service suivant …

N’oubliez pas, tout ceci , c’est pour vous et grandement grâce à vous. Une petite visite pour vous et nous faire plaisir. Mais la réservation est obligatoire : http://web.asvi.be/formulaire-de-reservation

Remorques vapeur en peinture et baladeuses en rénovation

Publié :   13 juillet 2020

La saison a (enfin) repris et la machine a pu parcourir la ligne. De ce côté pas de problème, et la distance a été respectée en créant une rame bien longue à l’aide … des véhicules du service électrique. Si le visiteur lambda ne l’a pas vu, notons que c’est ce que l’on essaie d’éviter, en rénovant une rame complète “vapeur” (homogène mais pas trop quand même) comprenant un exemplaire de quasi chaque possibilité de remorque. Et cela permettra aussi à terme aux remorques “électriques” de retourner aux trams électriques (qui en ont aussi besoin). Donc, le chantier des remorques progresse, ci-dessous quelques vues de l’avancement de la pose des filets et matricules sur les deux dernières remorques :

Pose des filets
La A1484 est provisoirement pas jolie avec les masques
Un état déjà beaucoup plus présentable pour la A1484
Et la A11501 a suivi le même traitement

Ces mêmes remorques ont besoin de marchepieds, un élément plutôt pratique. Sur base d’une pièce existante ceux-ci sont en cours de reconstitution :

Un peu de matière première
Et voilà le magnifique travail (riveté à chaud bien sur, comme à l’époque)
Et bien sur pour un marchepied il en faut 2 (des pièces). Donc pour une remorque il faudra 8 pièces. Donc pour nos deux remorques ce sont pas moins de 16 pièces qui ont été reconstituées. Vous pouvez imaginer le prix. Si cela vous tente de sponsoriser ne fut-ce qu’un seizième ou un marchepied complet, ou la totalité, cliquez ici et faites un don (maintenant)

Petit update du 15/07/2020, des photos supplémentaires :

Les filets, c’est un travail de précision….
Comme neuve ….

C’est pas fini, ça bouge à Saint-Jean (CITEV)

Mais oui, quelques filets de peinture et des marchepieds c’est pas assez (et on vous parle même pas des autres travaux “hors rame vapeur” à Thuin. A Saint-Jean le travail continue sur (ce qu’il reste des) les baladeuses (en réalité les châssis). Merci à Jean-Claude qui nous communique régulièrement des vues.

L’un d’entre eux se trouve à l’envers (roues en l’air) sur un wagon plat. L’autre est garé à côté sur le tronçon à voie métrique. Ils ne sont plus en état de première jeunesse. Aux pires endroits, les longerons du châssis sont en dentelle.

Les dessous d’une des baladeuses, sans complexe. Mais la fatigue y est lisible aussi.
La soeur… A l’endroit.
Pas de doute ce sont bien nos véhicules (A8821)
Ce n’est pas la photo qui est à l’envers, c’est le véhicule (A8861)
Provenant tout droit de notre stock stratégique des cylindres pour le système de freinage qui y sera installé
Et pour terminer une “grosse” machine… Pas de jalousie, mais c’est impressionnant. Cette anglaise de 1916 et dont le tender est resté dehors pendant un entretien

Voilà, assez de nouvelles pour le moment. N’oubliez pas que tout cela c’est aussi grâce à vous. Et que le musée est à nouveau ouvert (réservation obligatoire sur web.asvi.be/formulaire-de-reservation et le nombre de visiteurs est limité (mais la limite n’est pas souvent atteinte). La machine sera à nouveau de sortie pour le weekend du 15 août. Et les autres jours profitez aussi des véhicules traditionnels du la SNCV…

Entretien de printemps pour la HL303

Publié :   19 juin 2020

Le début de la saison a été retardé pour cause de COVID, les techniciens CITEV étaient en effet retenus en France. Et vu la reprise imminente des circulations, il fallait faire ces travaux d’entretien annuels (initialement prévus avant la saison). C’est chose faite depuis ce jour, juste à temps pour … la fin du printemps. Cela fait un peu d’activité à l’atelier !

Le tribissels rénové

La HL303 roulera le 5 juillet.

Attention néanmoins, la réservation est obligatoire.

Réservez votre place pour le 5/7/2020 ici

Le nombre de place sera limité .

Peinture des remorques A1484 et A11501 en cours

Publié :   7 juin 2020

Le travail continue sur les remorques vapeur (pour mémoire A1484 et A11501). Les couches se superposent et les définitives arrivent. On approche quand même à grands pas de la fin de ce chantier… Commençons par l’extérieur :

A côté de la 303, la A1484 , classe unique.
LA 1484 a aussi ressemblé à cela. Pour ceux qui auraient (déjà) oublié. Thuillies en 1988 !
Voici la 11501 reconnaissable par sa première classe (à l’avant-plan).

Et à l’intérieur :

La 11501 avec son compartiment de 1ère visible derrière.
Les petits détails (l’éclairage intérieur/extérieur) qui coûtent une petite fortune à faire reproduire, mais c’est plus authentique que des LED (rigolez pas, on en connait qui le feraient)
Nous avons fait appel à un spécialiste reconnu en matière d’éclairage ancien

Tant qu’on est en première classe, remise en place d’un miroir biseauté, du plus bel effet. Le petit privilège (de classe) d’époque.

En famille …
Résultat… Les sièges (et leurs garnitures) sont en préparation… Patience.

Petit rappel pour ceux qui ne nous suivent pas partout, le musée est ouvert le weekend, et les circulations reprendront au début du mois de juillet. En attendant, n’oubliez pas qu’en ayant retardé l’ouverture du musée, nous disposons de (encore) moins de rentrées que d’habitude. Pour rénover tous ces véhicules nous dépensons (encore) plus que d’habitude… N’hésitez pas à nous soutenir en visitant la page contribuer (pour mieux nous soutenir).

Et merci à tous ceux qui ont déjà contribué, que ce soit financièrement, ou en donnant leur temps…

N’oubliez pas de passer admirer le travail cette saison !

Essai des wagons rénovés – vidéos

Publié :   10 mai 2020

Vous avez bien lu précédemment, les wagons sont revenus à Thuin. D’abord retardé par les mesures strictes en France, le convoi a néanmoins pu revenir et livrer ses (encombrants) colis au musée.

Et après réception et application immédiate par le peintre (seul et bien protégé) d’une couche protectrice sur le plancher, les wagons ont été garés à Thuin.

Ensuite afin de les placer correctement quelques manoeuvres ont été faites, l’occasion d’observer le comportement de ce tribissels (à nouveau fonctionnel) sur les voies, et de l’amener en ligne pour un petit essai.

Voici donc quelques images et vidéos, idéales pour ces longues journées de confinement :

Remarquez le comportement des bissels (censés pivoter) et de l’essieu central qui peut se déplacer latéralement

Vous êtes en confinement ? Vous vous ennuyez ? Vous lisez ceci sur un téléphone mobile ? Cette vidéo ci-dessous (verticale) est faite pour vous. Et mettez le son !

Vous êtes en confinement ? Vous vous ennuyez ? Vous lisez ceci sur un grand écran ? Cette vidéo ci-dessous (horizontale) est faite pour vous. N’oubliez pas le son !

A défaut de musée ouvert, nous espérons que vous avez bien profité de ces quelques instants de vicinal.

Vous en voulez encore ? Ci-dessous encore une promenade. Profitez-en c’est gratuit.

Et pour terminer quelques vues du train d’essai

Note non vicinale, remarquez les lilas …
sur l’évitement, le train d’essai
Environnement de rêve

Enfin avant de clôturer, une petite note … financière. Tout ceci est permis grâce aux dons. Merci à ceux qui ont contribué, et merci d’avance à ceux qui vont le faire en cliquant ici et en allant jusqu’au bout ! l’ASVi ne gagne pas beaucoup quand le musée est fermé. Choisissez votre don idéal.

We make a small multilingual reminder as you may know all the renovations are completely private based and done thanks to the donations. It may seem nice but there is a lot more we can do with … a little more money. By giving you can help us going further in this work. If you wnat to make a donation this page in French may help, but you can also contact us.

Les wagons A.8158 et A.8168 sont revenus à Thuin !

Publié :   12 avril 2020

Le confinement généralisé en France avait bloqué le départ de Saint-Jean à la date prévue initialement. Les wagons devaient normalement arriver avant le début de la saison. Mais le virus ayant bouleversé absolument tout ce qui pouvait l’être, il a fallu le temps de réorganiser le transport en fonction de ce qu’on peut faire ou pas…

Les wagons sont donc revenus sur leur terre d’origine le 10 avril et déchargés à Thuin sous un soleil radieux. Et avec les précautions nécessaires pour éviter tous les contacts.

Ces deux véhicules centenaires ont été entièrement rénovés (on peut dire reconstruits lorsque 100% des pièces ont été extraites, traitées et remplacées si nécessaire, et dans ce cas, il y a beaucoup de neuf !).

Bien sur il reste un peu de déco, un peu d’habillage, de traitement, mais voilà deux véhicules supplémentaires qui passeront très prochainement de “en rénovation” à “rénové et roulant” dans la liste du matériel préservé.

Le patrimoine SNCV est en de bonnes mains !

Déchargement des wagons, attention à la perspective…
Le wagon à bogies (à droite) et le surprenant tribissels à gauche
Les wagons sont garés (sous les regards nombreux de la foule)
Test du tribissels capricieux….
Et application immédiate d’une couche protectrice sur le bois, avec évidemment les équipements de sécurité qui s’imposent…

Le wagon A.8168 en cours de rénovation

Publié :   23 février 2020

Voici donc le dernier chantier commencé (et déjà bien avancé), la rénovation, quasi reconstruction, du wagon A.8168 , le tribissel , dont la mécanique originale est due à un brevet belge, de Paul Algrain (de La Croyère d’ailleurs) .

Ce système est suffisamment rare et intéressant que pour être rénové et montré dans un musée.

Comme pour la rénovation précédente, un maximum de pièces sont réutilisées. Mais les éléments trop corrodés seront remplacés.

La vue ci-dessous vous montre le wagon à l’envers .

Le même wagon du temps de Schepdael, ici en mai 1962 photographié par Bruno Dedoncker, collection ASVi