La locomotive 303 de la SNCV a été construite par les ateliers de Tubize en 1888 suite à l’adjudication du 12/05/1887. Son numéro de construction est le 704.

La 303 dans son état d'origine, photo constructeur.

La 303 dans son état d’origine, photo constructeur.

 

Dès sa livraison en 1888 elle est affectée à Liège (Huy – Waremme, Capital 20 et Liège – Barchon – Warsage, capital 73).

En 1958 elle est vendue au charbonnage d’Argenteau qui s’en sert pour convoyer les wagons de charbon sur des châssis à voie métrique . En 1965 elle est récupérée par l’AMUTRA et envoyée à Schepdael.

Lors de la régionalisation entamée en 1988 les collections sont partagées entre les régions. Les critères pour déterminer l’appartenance linguistique ne sont pas toujours simples mais pour la 303 il y a peu de doutes, elle a passé toute sa vie en Wallonie. Elle sera donc attribuée à l’ASVi qui l’accueille à Gosselies en mai 1992.

En 1999 elle est transportée à Thuin sur le site du futur musée et occupe l’atelier. En 2004 la 303 rejoint le musée. Elle occupe une place de choix dans le musée, mais elle est un des rares véhicules non fonctionnel de Thuin. Finalement en 2015 les travaux de remise en état sont commencés, la machine a 127 ans…

1116 jours plus tard, 3 années pour reconstruire une nouvelle chaudière sur base de l’ancienne et avec les plans d’origine, 3 années pour renouveler toutes les pièces d’usure, usiner les éléments abîmés par le temps et son utilisation, la 303 rénovée est revenue à Thuin.