Publié :   29 janvier 2021

Du côté de Marche chez notre menuisier le montage de la première baladeuse a commencé.

Un premier paravent debout
Une des cloisons posée sur le châssis
Remarquez l’utilisation, autant que possible, des pièces originales. Ici pas énormément, mais on aperçoit clairement les pièces d’époque
Et une vue complète, le frein déjà remonté…

Et à Thuin, sur la 303 …

Les machines sont soumises à des contrôles réguliers et stricts qui nécessitent une inspection complète et la dépose de nombreuses pièces. Un travail pour lequel un contorsionniste est clairement avantagé par rapport … aux autres. Il faut se faufiler dans le foyer ou la boîte à fumée. Notez qu’il fait froid (et humide) et que c’est très salissant. Comme job sympa, il y a mieux. Quelques vues de l’équipe en action, tout ça pour permettre les circulations pendant toute une saison sans problèmes (et être en règle). Merci à eux ! (enfin ils ont l’air d’aimer ça)

Et bonne nouvelle les contrôles ont donné de très bon résultats.

La neige s’était invitée pendant le travail…
Un endroit sympa pour passer l’après-midi ?
On a de la place pour tout le monde
Avec le masque bien entendu. On est plus à un inconvénient près dans ce genre d’endroits
Ceci n’est pas une tortue métallique mais juste une position de travail
Notez qu’avant chaque opération on peut s’entraîner sur un modèle réduit…

Plus sérieusement, la dernière photo est un modèle réduit qui a été légué à l’association et qui est (lui-aussi) en entretien. Il sera exposé au musée et illustre merveilleusement la mécanique qui est invisible sur la “vraie” 303.