Publié :   25 avril 2018

Quoi de neuf ?

Première surprise : une jeune stagiaire sous le soleil généreux, sur le plateau du wagon vicinal, s’applique à percer des trous dans les structures métalliques qui maintiennent les ridelles latérales. Pas facile : l’acier est costaud, et il faut user de patience.

Mais le résultat est du plus bel effet.

La rénovation de ce wagon est presque terminée. Et à la suite : les 2 bogies rénovés attendent leur départ vers Thuin pour retrouver la remorque A1853 toujours sur des bogies provisoires.

Et la machine ?

Derniers changements : Le plancher arrière est en place, là où la chaudière est alimentée en charbon.

Le circuit de freinage (pneumatique) est en ordre. On a donc placé les conduites de robinet de frein de ce côté aussi et tout fonctionne.


Les 2 tampons ont été remontés.Et aussi le panneau frontal arrière.


Sur la chaudière, on a ajouté quelques vannes, notamment celles qui alimentent en vapeur les injecteurs d’eau.

Au-dessus : la sablière a été installée. La cheminée a reçu son chapeau : restera à définir le panier pare-escarbilles.


La vanne à tiroir du régulateur (dans le dôme qui est déposé) pose quelques problèmes d’étanchéité, elle doit être rodée en place.

La suite ?

  • Le remontage continue avec :
  • Le placement des bielles et de la transmission.
  • Les conduites de vapeur des accessoires.
  • Ajuster les soutes à charbon : pratiquer les ouvertures au bas.
  • Les superstructures, les volets (jupes) latéraux.
  • Etc…

Encore du travail !

Et aussi, à l’extérieur : une autre pièce de valeur qui appartient au TVC : l’autorail Renault VH 24 qui date de 1935.

 

Et pendant ce temps du côté de Nettinne (Province de Namur) :

Les châssis sont en cours de rénovation. Renforcement ou remplacement du métal disparu …