Tag Archives: nmvb wagons vapeur asvi métrique

Quelques nouvelles, les chantiers avancent (encore et toujours)

Publié :   22 novembre 2020

La fin de saison est tombée à l’eau, merci COVID. C’était (quasi) prévisible mais jusqu’à la dernière minute, on a espéré. Parce que les efforts consentis cette année sont énormes, parce que les bonnes volontés ont travaillé tant que possible pour faire une belle saison, et qui en fait sera certainement une des moins bonnes des dernières années. Ces efforts ne sont pas perdus, bien entendu, et notre situation n’est pas la pire. La mise en valeur de notre patrimoine ne s’arrêtera pas pour autant.

Mais on aurait apprécié un épilogue plus sympa que cette abrupte fin d’année qui laisse tout le monde sur sa faim.

A la nocturne nos visiteurs et amateurs auraient normalement découvert la 9888 presque terminée et magnifiquement restaurée, avec un frein Pieper fonctionnel (assez unique en son genre).

Les deux remorques (A1484 et A11501) sont aussi en phase de finition, avec la mise en place des colonnes de frein, et pourront bientôt former un train aussi beau que celui-ci (mais nous on a la couleur) dans lequel vous reconnaissez certainement la première et la dernière voiture :

1905 – SNCV-NMVB – B-Melreux, Gare – 22/07-1936 – Photo J.A.A.Bosch (Heerlen)

La remorque la plus éloignée comporte trois groupes de deux fenêtres comme la A.1484 , et la dernière (A.1905, contemporaine de la A.11501 mais de construction Tyberchamps – un des noms des Ateliers de Godarville ) très similaire à la A.11501 et l’on distingue la différence de rythme dans les fenêtres, la première classe (à l’arrière du train) disposant d’un espace élargi entre les deux fenêtres (les trumeaux).

Autre vue d’un “petit train vicinal” typique :

Autre petite rame vicinale typique, avec en queue, une remorque mixte à nouveau. Grammont, carte postale ancienne.

Et à Saint-Jean :

Nous avons encore du matériel en chantier, les deux baladeuses sont en cours de rénovation (pas loin de reconstruction) , nous avions donné des nouvelles la dernière fois au mois de juillet (suivez ce lien pour relire) , et depuis les choses ont pas mal avancé :

Voici donc la 8821 (Ateliers Germain 1910) dont le châssis est entièrement reconstruit (comme toujours en récupérant un maximum d’éléments “en état” .

Au passage on constate l’ajout – en cours – d’un cylindre de frein… On remarque aussi la présence de pièces neuves… A un certain point cela n’a plus de sens de sauver un morceau de métal troué …

Et ci-dessous l’autre baladeuse dans une position un peu inconfortable. La A.8861 (Droeshout & Windels)

Candidat suivant pour la rénovation, le châssis de la 8861 (toujours sur le dos)

Et la machine ?

La 303 commence son hivernage afin de la protéger des dégâts éventuels liés au gel mais aussi pour lutter contre toutes les dégradations liées à sa “non-utilisation”, en espérant pouvoir la sortir la saison prochaine le plus possible !

En attendant les magiciens frottent, nettoient, réparent, renouvellent les pièces les plus fragiles… Ci-dessous un exemple de pièce démontée.

Vanne d’extraction en cours de nettoyage et révision
Petit souvenir de la saison … Merci au cinéaste !

L’année s’achève, n’oubliez pas que si le COVID vous a empêché de dépenser l’argent de vos vacances (ou autre), vous pouvez faire un don à la Fondation Roi Baudouin pour aider l’association à continuer son travail de rénovation et mise en valeur du patrimoine ferré des vicinaux.

Tous les dons à la FRB sont déductibles (à partir de 40,00 euros) mais doivent être effectués avant le 31/12 pour compter encore cette année.

D’autres nouvelles suivront avant janvier. Mais à vous tous qui nous lisez, nous vous souhaitons déjà une “bonne” (meilleure) fin d’année et espérons vous voir en 2021 à bord de nos très nombreux véhicules rénovés (grâce à vous) !

Essai des wagons rénovés – vidéos

Publié :   10 mai 2020

Vous avez bien lu précédemment, les wagons sont revenus à Thuin. D’abord retardé par les mesures strictes en France, le convoi a néanmoins pu revenir et livrer ses (encombrants) colis au musée.

Et après réception et application immédiate par le peintre (seul et bien protégé) d’une couche protectrice sur le plancher, les wagons ont été garés à Thuin.

Ensuite afin de les placer correctement quelques manoeuvres ont été faites, l’occasion d’observer le comportement de ce tribissels (à nouveau fonctionnel) sur les voies, et de l’amener en ligne pour un petit essai.

Voici donc quelques images et vidéos, idéales pour ces longues journées de confinement :

Remarquez le comportement des bissels (censés pivoter) et de l’essieu central qui peut se déplacer latéralement

Vous êtes en confinement ? Vous vous ennuyez ? Vous lisez ceci sur un téléphone mobile ? Cette vidéo ci-dessous (verticale) est faite pour vous. Et mettez le son !

Vous êtes en confinement ? Vous vous ennuyez ? Vous lisez ceci sur un grand écran ? Cette vidéo ci-dessous (horizontale) est faite pour vous. N’oubliez pas le son !

A défaut de musée ouvert, nous espérons que vous avez bien profité de ces quelques instants de vicinal.

Vous en voulez encore ? Ci-dessous encore une promenade. Profitez-en c’est gratuit.

Et pour terminer quelques vues du train d’essai

Note non vicinale, remarquez les lilas …
sur l’évitement, le train d’essai
Environnement de rêve

Enfin avant de clôturer, une petite note … financière. Tout ceci est permis grâce aux dons. Merci à ceux qui ont contribué, et merci d’avance à ceux qui vont le faire en cliquant ici et en allant jusqu’au bout ! l’ASVi ne gagne pas beaucoup quand le musée est fermé. Choisissez votre don idéal.

We make a small multilingual reminder as you may know all the renovations are completely private based and done thanks to the donations. It may seem nice but there is a lot more we can do with … a little more money. By giving you can help us going further in this work. If you wnat to make a donation this page in French may help, but you can also contact us.

Les wagons A.8158 et A.8168 sont revenus à Thuin !

Publié :   12 avril 2020

Le confinement généralisé en France avait bloqué le départ de Saint-Jean à la date prévue initialement. Les wagons devaient normalement arriver avant le début de la saison. Mais le virus ayant bouleversé absolument tout ce qui pouvait l’être, il a fallu le temps de réorganiser le transport en fonction de ce qu’on peut faire ou pas…

Les wagons sont donc revenus sur leur terre d’origine le 10 avril et déchargés à Thuin sous un soleil radieux. Et avec les précautions nécessaires pour éviter tous les contacts.

Ces deux véhicules centenaires ont été entièrement rénovés (on peut dire reconstruits lorsque 100% des pièces ont été extraites, traitées et remplacées si nécessaire, et dans ce cas, il y a beaucoup de neuf !).

Bien sur il reste un peu de déco, un peu d’habillage, de traitement, mais voilà deux véhicules supplémentaires qui passeront très prochainement de “en rénovation” à “rénové et roulant” dans la liste du matériel préservé.

Le patrimoine SNCV est en de bonnes mains !

Déchargement des wagons, attention à la perspective…
Le wagon à bogies (à droite) et le surprenant tribissels à gauche
Les wagons sont garés (sous les regards nombreux de la foule)
Test du tribissels capricieux….
Et application immédiate d’une couche protectrice sur le bois, avec évidemment les équipements de sécurité qui s’imposent…