Tag Archives: nmvb

La 303 est en Baie de Somme (CFBS)

Publié :   29 juin 2021

Invitée à l’occasion des 50 ans du CFBS et de la traditionnelle fête de la vapeur, la machine SNCV 303 est partie en France au début de l’été (ndlr le 21 juin) afin de se préparer aux journées de circulations.

Et la machine s’est retrouvée immédiatement entourée de merveilleuses machines, autrefois reines des lignes secondaires (de plusieurs régions et même d’Allemagne).

Pour les circulations, si vous avez la possibilité de vous rendre en France tout est ici : https://www.chemindefer-baiedesomme.fr/fr/chemin-de-fer-touristique-baie-de-somme le lien “50 ans” se trouve en page d’accueil.

Et en attendant voici déjà quelques vues des préparatifs. Ambiance vapeur secondaire garantie.

Faites abstraction du son défaillant… Superbes images du départ de Noyelles
C’est un peu lent au début, mais après ce sont des sons et des vibrations magnifiques …
Double traction en tête d’une splendide rame aux origines plutôt variées…
Dernière petite vidéo pour ceux qui nous regardent sur un téléphone mobile (oui elle est verticale)

Encore un chantier qui reprend… Le wagon A5071

Publié :   21 janvier 2021

Présent à Saint-Jean-du-Guard depuis l’an passé, les travaux commencent sur le dernier tombereau de la collection qui se trouve encore en France.

Encore porteur de la couche de peinture destinée à révéler les imperfections et problèmes, les travaux commencent !
Un état global qui est en fait pas si mauvais que cela (surtout si on compare à d’autres qui sont passés ici)
Quelques parties seront découpées pour être renouvelées complètement
Et l’équipe CITEV ….

D’ici quelques temps ce dernier wagon reviendra pour clôturer une série de rénovations qui ont été financées … par vos dons. Si vous n’en avez pas fait, n’hésitez pas à nous soutenir d’une manière ou d’une autre. Un don (voir ici pour les différentes manières), une visite en saison, être membre de l’association .

A bientôt pour les prochains progrès !

Les châssis des baladeuses A.8821 et A.8861 sont de retour

Publié :   6 janvier 2021

Le remontage va pouvoir commencer !

Prévu en fin d’année 2020 (la maudite) , le retour n’aura finalement eu que très peu de retard. Les deux châssis sont arrivés sur camion à Marche, en provenance de la CITEV à Saint-Jean-du-Gard, pour le remontage des boiseries. Ci-dessous quelques vues de ces pièces rénovées. Le résultat est magnifique même si ce ne sont pas des objets (pour l’instant) photogéniques.

8821 à l’avant-plan et le 8861 à droite derrière
8861 (et des cales jaunes pour le transport – elles seront retirées)
Autre point de vue du 8821
Petit détail qui n’en est pas un… La plaque A.8821 remise en place
Et l’autre , A.8861
Comme neuf !
Avec un cylindre de frein …
Quelques points de vue pour montrer le niveau de finition
Un des tas de pièces de rechange et/ou restes de la remise en état. Tout n’est pas à jeter parce qu’il faudra encore en remettre d’autres en état. Donc soyons prudents. Ne rien jeter !

Et maintenant… Faudra remonter tout cela :

L’équipe qui va s’atteler au remontage, Bastien et Claudy.
Ce puzzle géant avec ici seulement une partie des pièces

Le montage va donc commencer très prochainement car la menuiserie espère terminer avant la “bonne” saison (chez eux) et autant dire que cela sera rapide ! Encore deux véhicules qui pourront passer dans la liste des véhicules remis en état par l’association !

2021

A tous ceux qui nous suivent, cette année 2020 était loin d’être une merveille, n’oubliez pas que vous pouvez nous aider dans ces rénovations. Comme d’habitude nous vous renvoyons vers notre page indiquant les méthodes pour contribuer à l’oeuvre…

Un très grand merci à tous ceux qui parmi vous ont déjà versé soit une cotisation, soit un don à la Fondation.

Bonne année 2021 à tous ! Et à très bientôt pour de nouvelles rénovations !

Circulations des 15 et 16 août

Publié :   16 août 2020

Pas de Festival pour cause de COVID mais nos trams roulent avec réservation et port du masque obligatoire . Vous pourrez y découvrir les deux remorques vapeur presque terminées, la 9888 (de Gand) presque terminée, et nos trams habituels. Mais surtout la vapeur en action, ainsi que les autorails et nos nombreux trams électriques.

Petite exception à notre fil habituel voici quelques vues dont certaines “un peu moins vapeur” …

En accéléré pour vous donner envie de venir voir en vrai
On va moins vite en vrai …
Type S comme Solitaire sur la Sambre
Lobbes 10308
Un peu de chaleur
Vous entendez le bruit de la machine ?
Bruxelloise…
En attente du service suivant …

N’oubliez pas, tout ceci , c’est pour vous et grandement grâce à vous. Une petite visite pour vous et nous faire plaisir. Mais la réservation est obligatoire : http://web.asvi.be/formulaire-de-reservation

Remorques vapeur en peinture et baladeuses en rénovation

Publié :   13 juillet 2020

La saison a (enfin) repris et la machine a pu parcourir la ligne. De ce côté pas de problème, et la distance a été respectée en créant une rame bien longue à l’aide … des véhicules du service électrique. Si le visiteur lambda ne l’a pas vu, notons que c’est ce que l’on essaie d’éviter, en rénovant une rame complète “vapeur” (homogène mais pas trop quand même) comprenant un exemplaire de quasi chaque possibilité de remorque. Et cela permettra aussi à terme aux remorques “électriques” de retourner aux trams électriques (qui en ont aussi besoin). Donc, le chantier des remorques progresse, ci-dessous quelques vues de l’avancement de la pose des filets et matricules sur les deux dernières remorques :

Pose des filets
La A1484 est provisoirement pas jolie avec les masques
Un état déjà beaucoup plus présentable pour la A1484
Et la A11501 a suivi le même traitement

Ces mêmes remorques ont besoin de marchepieds, un élément plutôt pratique. Sur base d’une pièce existante ceux-ci sont en cours de reconstitution :

Un peu de matière première
Et voilà le magnifique travail (riveté à chaud bien sur, comme à l’époque)
Et bien sur pour un marchepied il en faut 2 (des pièces). Donc pour une remorque il faudra 8 pièces. Donc pour nos deux remorques ce sont pas moins de 16 pièces qui ont été reconstituées. Vous pouvez imaginer le prix. Si cela vous tente de sponsoriser ne fut-ce qu’un seizième ou un marchepied complet, ou la totalité, cliquez ici et faites un don (maintenant)

Petit update du 15/07/2020, des photos supplémentaires :

Les filets, c’est un travail de précision….
Comme neuve ….

C’est pas fini, ça bouge à Saint-Jean (CITEV)

Mais oui, quelques filets de peinture et des marchepieds c’est pas assez (et on vous parle même pas des autres travaux “hors rame vapeur” à Thuin. A Saint-Jean le travail continue sur (ce qu’il reste des) les baladeuses (en réalité les châssis). Merci à Jean-Claude qui nous communique régulièrement des vues.

L’un d’entre eux se trouve à l’envers (roues en l’air) sur un wagon plat. L’autre est garé à côté sur le tronçon à voie métrique. Ils ne sont plus en état de première jeunesse. Aux pires endroits, les longerons du châssis sont en dentelle.

Les dessous d’une des baladeuses, sans complexe. Mais la fatigue y est lisible aussi.
La soeur… A l’endroit.
Pas de doute ce sont bien nos véhicules (A8821)
Ce n’est pas la photo qui est à l’envers, c’est le véhicule (A8861)
Provenant tout droit de notre stock stratégique des cylindres pour le système de freinage qui y sera installé
Et pour terminer une “grosse” machine… Pas de jalousie, mais c’est impressionnant. Cette anglaise de 1916 et dont le tender est resté dehors pendant un entretien

Voilà, assez de nouvelles pour le moment. N’oubliez pas que tout cela c’est aussi grâce à vous. Et que le musée est à nouveau ouvert (réservation obligatoire sur web.asvi.be/formulaire-de-reservation et le nombre de visiteurs est limité (mais la limite n’est pas souvent atteinte). La machine sera à nouveau de sortie pour le weekend du 15 août. Et les autres jours profitez aussi des véhicules traditionnels du la SNCV…

Peinture des remorques A1484 et A11501 en cours

Publié :   7 juin 2020

Le travail continue sur les remorques vapeur (pour mémoire A1484 et A11501). Les couches se superposent et les définitives arrivent. On approche quand même à grands pas de la fin de ce chantier… Commençons par l’extérieur :

A côté de la 303, la A1484 , classe unique.
LA 1484 a aussi ressemblé à cela. Pour ceux qui auraient (déjà) oublié. Thuillies en 1988 !
Voici la 11501 reconnaissable par sa première classe (à l’avant-plan).

Et à l’intérieur :

La 11501 avec son compartiment de 1ère visible derrière.
Les petits détails (l’éclairage intérieur/extérieur) qui coûtent une petite fortune à faire reproduire, mais c’est plus authentique que des LED (rigolez pas, on en connait qui le feraient)
Nous avons fait appel à un spécialiste reconnu en matière d’éclairage ancien

Tant qu’on est en première classe, remise en place d’un miroir biseauté, du plus bel effet. Le petit privilège (de classe) d’époque.

En famille …
Résultat… Les sièges (et leurs garnitures) sont en préparation… Patience.

Petit rappel pour ceux qui ne nous suivent pas partout, le musée est ouvert le weekend, et les circulations reprendront au début du mois de juillet. En attendant, n’oubliez pas qu’en ayant retardé l’ouverture du musée, nous disposons de (encore) moins de rentrées que d’habitude. Pour rénover tous ces véhicules nous dépensons (encore) plus que d’habitude… N’hésitez pas à nous soutenir en visitant la page contribuer (pour mieux nous soutenir).

Et merci à tous ceux qui ont déjà contribué, que ce soit financièrement, ou en donnant leur temps…

N’oubliez pas de passer admirer le travail cette saison !

Les wagons A.8158 et A.8168 à Saint-Jean (suite…)

Publié :   12 décembre 2019

Dans le cadre de la reconstitution d’une rame de l’époque vapeur aussi complète que possible (la seule rame vapeur vicinale roulante du pays), voici une autre réalisation qui s’achève : Le wagon à bogies “Diamond” est terminé ! Il est encore à Saint-Jean aux ateliers CITEV et on le retrouve dehors à un endroit un peu inattendu, c’est-à-dire posé sur un wagon plateau (à voie normale, celui-là) et par-dessus on a déposé l’autre wagon à trois essieux….

Ce dernier sera d’ailleurs bientôt pris en charge pour restauration. Mais ce sera une autre paire de manche : en effet, il y a tout un mécanisme de guidage des essieux, plutôt complexe. Le système permet le déplacement latéral de l’essieu central et (théoriquement) une meilleure inscription en courbe… La suite en photos :

De bas en haut : wagon anonyme à voie normale, notre “Diamond” (A.8158), et au sommet le wagon à trois essieux, prochain sur la liste des rénovations.
De loin c’est mieux… On pourrait facilement ajouter un tombereau au-dessus non ?
On reconnait bien le bogie particulier de ce long wagon. Il reste bien entendu quelques détails à terminer, ainsi qu’un peu de marquage vicinal.
En parlant de tombereau, un voici un qui attend encore de meilleurs moments, mais le traitement préventif est déjà fait.
Le siège tout confort du wagon déjà rénové et derrière, le prochain qui y passera. (Merci à Jean-Claude pour les photos ci-dessus)
Voici donc le détail et l’état actuel du “3 essieux”
Si de loin le squelette a l’air “acceptable”, quand on y regarde de trop près c’est autre chose.
Voici donc la matière pour la suite ! Le A.8168 aura bientôt une nouvelle vie.

Petit rappel habituel, l’ASVi rénove ces wagons et cette rame à ses frais et ne peut le faire que par la générosité de tous ceux qui contribuent. L’argent ne fait pas le bonheur mais il accélère les finitions, permet les transports, permet de réaliser certains travaux qui libèrent les bénévoles d’autres tâches… Bref, un petit don ? Suivez les instructions ici

En 1956 à La Roue, un wagon à bogies similaire (notez les différence du côté des bogies), celui derrière est plus ressemblant à celui de l’ASVi
Bastogne, là où le poids du chargement ne semblait faire peur à personne. Un wagon de bois bien chargé.