Tag Archives: peinture

303 en vert le 22 juin

Publié :   26 juin 2018

Gros changement d’aspect : la machine est en peinture et les parties sensibles sont protégées par de larges feuilles en plastique. Vue générale :

Sur certaines zones la peinture n’accroche pas bien, il faut donc poncer à nouveau, et mettre une nouvelle couche. Rien de grave, cela fait partie des aléas … Il y aura plusieurs couches quoi qu’il arrive…

Les deux faces :

Et l’environnement : Voici la loco Henschel du TVC qui arrive, conduite par David , elle rentre au dépôt pour la nuit : contraste de dimensions entre les deux machines.

Avant de la rentrer il fallait bien entendu nettoyer la boîte à fumée… 

Encore une petite vue avant de partir ?

Une petite ouverture ? pour attirer la curiosité et regarder à l’intérieur, côté boîte à fumée :

On est presque au bout… de cette liste. Il y a en aura d’autres.

Le travail de remontage touche doucement à sa fin. L’étape suivante ce seront les tests de fonctionnement, au début du mois de juillet. La 303 devra donc quitter les ateliers de Saint-Jean, ce qui constitue la fin d’une énorme étape de la rénovation. Remercions au passage tous les acteurs de la CITEV, pour le compétence et leur travail et tous ceux qui se sont impliqués sur place.

Profitons aussi de ce moment pour remercier tous ceux qui nous ont déjà aidé, de toutes les manières possibles, en apportant leur compétence, leurs documents, des pièces diverses, ou même en nous soutenant moralement (c’est important).

Mais le travail n’est pas terminé, et ceux qui ne savent pas comment nous aider peuvent aussi contribuer (tout simplement) financièrement en faisant un petit (ou un énorme) don. Un grand merci à ceux qui nous ont déjà entendu et ceux qui voudraient participer sont invités à choisir une des méthodes décrites sur cette page pour nous aider.

 

303 : Dernière ligne droite !

Publié :   21 juin 2018

Voilà, on y est presque. C’est la dernière ligne droite. La 303 est là, à l’entrée de l’atelier. Toute le monde s’active autour : ce sont les dernières finitions.

Les volets sont en place, la toiture est terminée.

On ponce, on ajuste, on soude les dernières barres de sécurité aux accès plateforme.

Bientôt elle va recevoir sa dernière couche de peinture vert vicinal. On remarque les détails ajoutés ces deux dernières semaines : tous les raccords, tuyaux, vannes, appareils de graissage, manettes, poignées, et cette fantastique coupole en cuivre qui flamboie .

Tout le mécanisme est rutilant, brillant, bien huilé : il a déjà fonctionné, cela se voit.

Dans les jours qui viennent elle recevra sa peinture verte vicinale. Ensuite elle devra quitter les lieux pour de nouvelles aventures, restez connectés pour en savoir plus.

NDLR : Merci Jean-Claude pour la correspondance régulière ! Et pour les commentaires dont celui-ci :

Mark Twain : « Il ne savaient pas que c’était impossible, alors, ils l’ont fait »

Visite à Saint-Jean – avril 2016

Publié :   22 avril 2016

Il y fait toujours beau. Et notre correspondant nous fait profiter du soleil mais surtout de l’avancement des travaux sur la machine. Rien de spectaculaire cette fois vu que l’essentiel se passe pour l’instant en Pologne, mais les petits travaux avancent bien.

dsc_3952b-copier

Les différents composants de la toiture, mais aussi les soutes à eau ainsi que d’autres pièces ont été sablées et traitées chez un sous-traitant de la région. Tout est minutieusement entreposé en attendant le remontage.
dsc_3956b-copier

 

 

 

Et l’enduit blanc n’est pas une couleur (ouf) mais un révélateur (mais de quoi ?). Pas de panique donc, elle reprendra ses couleurs vicinales après d’autres traitements. Cette photo montre bien les emplacements des réservoirs d’air pour le freinage.

 

 

dsc_3969b-copier

 

En-dessous ça progresse aussi. Ici quelques détails de la timonerie de frein dont toutes les pièces ont été inspectées, traitées ou … reconstruites.

 

 

dsc_3977b-copier

 

Et pour mieux freiner, une des manivelles est déjà en place. Il s’agit ici du poste côté “boîte à fumée”. L’autre ne pourra sans doute être remontée qu’après la pose de la chaudière tant attendue.

 

 

 

 

 

Enfin, en grand, ce petit détail qui fait plaisir, une pièce d’origine encore marquée de son numéro de constructeur et du matricule (en petit, frappé dans le bas des pièces en cuivre : 704 et 303) :

dsc_4001b-copier