Tag Archives: vicinal

Quelques nouvelles, les chantiers avancent (encore et toujours)

Publié :   22 novembre 2020

La fin de saison est tombée à l’eau, merci COVID. C’était (quasi) prévisible mais jusqu’à la dernière minute, on a espéré. Parce que les efforts consentis cette année sont énormes, parce que les bonnes volontés ont travaillé tant que possible pour faire une belle saison, et qui en fait sera certainement une des moins bonnes des dernières années. Ces efforts ne sont pas perdus, bien entendu, et notre situation n’est pas la pire. La mise en valeur de notre patrimoine ne s’arrêtera pas pour autant.

Mais on aurait apprécié un épilogue plus sympa que cette abrupte fin d’année qui laisse tout le monde sur sa faim.

A la nocturne nos visiteurs et amateurs auraient normalement découvert la 9888 presque terminée et magnifiquement restaurée, avec un frein Pieper fonctionnel (assez unique en son genre).

Les deux remorques (A1484 et A11501) sont aussi en phase de finition, avec la mise en place des colonnes de frein, et pourront bientôt former un train aussi beau que celui-ci (mais nous on a la couleur) dans lequel vous reconnaissez certainement la première et la dernière voiture :

1905 – SNCV-NMVB – B-Melreux, Gare – 22/07-1936 – Photo J.A.A.Bosch (Heerlen)

La remorque la plus éloignée comporte trois groupes de deux fenêtres comme la A.1484 , et la dernière (A.1905, contemporaine de la A.11501 mais de construction Tyberchamps – un des noms des Ateliers de Godarville ) très similaire à la A.11501 et l’on distingue la différence de rythme dans les fenêtres, la première classe (à l’arrière du train) disposant d’un espace élargi entre les deux fenêtres (les trumeaux).

Autre vue d’un “petit train vicinal” typique :

Autre petite rame vicinale typique, avec en queue, une remorque mixte à nouveau. Grammont, carte postale ancienne.

Et à Saint-Jean :

Nous avons encore du matériel en chantier, les deux baladeuses sont en cours de rénovation (pas loin de reconstruction) , nous avions donné des nouvelles la dernière fois au mois de juillet (suivez ce lien pour relire) , et depuis les choses ont pas mal avancé :

Voici donc la 8821 (Ateliers Germain 1910) dont le châssis est entièrement reconstruit (comme toujours en récupérant un maximum d’éléments “en état” .

Au passage on constate l’ajout – en cours – d’un cylindre de frein… On remarque aussi la présence de pièces neuves… A un certain point cela n’a plus de sens de sauver un morceau de métal troué …

Et ci-dessous l’autre baladeuse dans une position un peu inconfortable. La A.8861 (Droeshout & Windels)

Candidat suivant pour la rénovation, le châssis de la 8861 (toujours sur le dos)

Et la machine ?

La 303 commence son hivernage afin de la protéger des dégâts éventuels liés au gel mais aussi pour lutter contre toutes les dégradations liées à sa “non-utilisation”, en espérant pouvoir la sortir la saison prochaine le plus possible !

En attendant les magiciens frottent, nettoient, réparent, renouvellent les pièces les plus fragiles… Ci-dessous un exemple de pièce démontée.

Vanne d’extraction en cours de nettoyage et révision
Petit souvenir de la saison … Merci au cinéaste !

L’année s’achève, n’oubliez pas que si le COVID vous a empêché de dépenser l’argent de vos vacances (ou autre), vous pouvez faire un don à la Fondation Roi Baudouin pour aider l’association à continuer son travail de rénovation et mise en valeur du patrimoine ferré des vicinaux.

Tous les dons à la FRB sont déductibles (à partir de 40,00 euros) mais doivent être effectués avant le 31/12 pour compter encore cette année.

D’autres nouvelles suivront avant janvier. Mais à vous tous qui nous lisez, nous vous souhaitons déjà une “bonne” (meilleure) fin d’année et espérons vous voir en 2021 à bord de nos très nombreux véhicules rénovés (grâce à vous) !

15 août 2020 quelques vues

Publié :   27 août 2020

Et si vous avez raté ces moments magiques, la machine roulera encore les 12 et 13 septembre à l’occasion des journées du patrimoine (dont le programme, vous vous en doutez, a été un peu secoué). Les autres trams (électriques, AR, ART) seront bien évidemment aussi de la partie. Merci à Jean-Claude pour les photos.

Faisant partie des rénovations récentes, le wagon A8168 à la Ville Basse (où il arrive maintenant sans dérailler)
Pas encore en ligne mais on voit le bout pour la petite A1484 qui revient de loin !
Même état pour la A11501… qui revient certainement d’encore plus loin. On avance lentement mais surement. Elles pourront bientôt remplacer la A1936 qui se fait discrète dans la rame vapeur…
Classique rame prête à partir vers Biesme
En chauffe …
Lutte inégale …
La rame à Biesme
Ce succès …
Voyeurisme acceptable
Quand notre plus vieille machine rencontre une des plus jeunes motrices… de notre collection. Toute l’histoire vicinale qui s’est déroulée entre ces deux époques est au musée. (même légende pour la photo suivante)
Une dernière sans vapeur… Mais tellement “vicinale de la fin du règne”… Sans doute prise entre Zellik et Asse ? Ou à Lobbes ?

Un Festival et une association ce sont aussi des gens. Donc après les photos “des trams uniquement”, voici les photos de ceux et celles qui ont participé. Hommage rapide et malheureusement non-exhaustif à quelques personnes du “non-Festival 2020” … Bien entendu ceux qui n’y figurent pas ont autant (si pas plus) de mérite… 😉

Marcel Lecion

N’oubliez pas , prochaine circulation, les 12 et 13 septembre…

Circulations des 15 et 16 août

Publié :   16 août 2020

Pas de Festival pour cause de COVID mais nos trams roulent avec réservation et port du masque obligatoire . Vous pourrez y découvrir les deux remorques vapeur presque terminées, la 9888 (de Gand) presque terminée, et nos trams habituels. Mais surtout la vapeur en action, ainsi que les autorails et nos nombreux trams électriques.

Petite exception à notre fil habituel voici quelques vues dont certaines “un peu moins vapeur” …

En accéléré pour vous donner envie de venir voir en vrai
On va moins vite en vrai …
Type S comme Solitaire sur la Sambre
Lobbes 10308
Un peu de chaleur
Vous entendez le bruit de la machine ?
Bruxelloise…
En attente du service suivant …

N’oubliez pas, tout ceci , c’est pour vous et grandement grâce à vous. Une petite visite pour vous et nous faire plaisir. Mais la réservation est obligatoire : http://web.asvi.be/formulaire-de-reservation

Peinture des remorques A1484 et A11501 en cours

Publié :   7 juin 2020

Le travail continue sur les remorques vapeur (pour mémoire A1484 et A11501). Les couches se superposent et les définitives arrivent. On approche quand même à grands pas de la fin de ce chantier… Commençons par l’extérieur :

A côté de la 303, la A1484 , classe unique.
LA 1484 a aussi ressemblé à cela. Pour ceux qui auraient (déjà) oublié. Thuillies en 1988 !
Voici la 11501 reconnaissable par sa première classe (à l’avant-plan).

Et à l’intérieur :

La 11501 avec son compartiment de 1ère visible derrière.
Les petits détails (l’éclairage intérieur/extérieur) qui coûtent une petite fortune à faire reproduire, mais c’est plus authentique que des LED (rigolez pas, on en connait qui le feraient)
Nous avons fait appel à un spécialiste reconnu en matière d’éclairage ancien

Tant qu’on est en première classe, remise en place d’un miroir biseauté, du plus bel effet. Le petit privilège (de classe) d’époque.

En famille …
Résultat… Les sièges (et leurs garnitures) sont en préparation… Patience.

Petit rappel pour ceux qui ne nous suivent pas partout, le musée est ouvert le weekend, et les circulations reprendront au début du mois de juillet. En attendant, n’oubliez pas qu’en ayant retardé l’ouverture du musée, nous disposons de (encore) moins de rentrées que d’habitude. Pour rénover tous ces véhicules nous dépensons (encore) plus que d’habitude… N’hésitez pas à nous soutenir en visitant la page contribuer (pour mieux nous soutenir).

Et merci à tous ceux qui ont déjà contribué, que ce soit financièrement, ou en donnant leur temps…

N’oubliez pas de passer admirer le travail cette saison !

Le wagon A.8168 en cours de rénovation

Publié :   23 février 2020

Voici donc le dernier chantier commencé (et déjà bien avancé), la rénovation, quasi reconstruction, du wagon A.8168 , le tribissel , dont la mécanique originale est due à un brevet belge, de Paul Algrain (de La Croyère d’ailleurs) .

Ce système est suffisamment rare et intéressant que pour être rénové et montré dans un musée.

Comme pour la rénovation précédente, un maximum de pièces sont réutilisées. Mais les éléments trop corrodés seront remplacés.

La vue ci-dessous vous montre le wagon à l’envers .

Le même wagon du temps de Schepdael, ici en mai 1962 photographié par Bruno Dedoncker, collection ASVi