Tag Archives: wagon

A5071 à Saint-Jean du Gard

Publié :   16 février 2021

Ce (petit) chantier avance bien. Malgré son âge le wagon se porte mieux que d’autres véhicules qui sont déjà passés entre les mains de la CITEV.

Voici donc quelques vues de l’avancement du chantier et vous remarquerez une autre présence étonnante et vicinale… Motus.

Reconstitution des portillons

Encore un véhicule qui reviendra en 2021… Le Patrimoine Vicinal est entre de bonnes mains !

Encore un chantier qui reprend… Le wagon A5071

Publié :   21 janvier 2021

Présent à Saint-Jean-du-Guard depuis l’an passé, les travaux commencent sur le dernier tombereau de la collection qui se trouve encore en France.

Encore porteur de la couche de peinture destinée à révéler les imperfections et problèmes, les travaux commencent !
Un état global qui est en fait pas si mauvais que cela (surtout si on compare à d’autres qui sont passés ici)
Quelques parties seront découpées pour être renouvelées complètement
Et l’équipe CITEV ….

D’ici quelques temps ce dernier wagon reviendra pour clôturer une série de rénovations qui ont été financées … par vos dons. Si vous n’en avez pas fait, n’hésitez pas à nous soutenir d’une manière ou d’une autre. Un don (voir ici pour les différentes manières), une visite en saison, être membre de l’association .

A bientôt pour les prochains progrès !

Le wagon A.8168 en cours de rénovation

Publié :   23 février 2020

Voici donc le dernier chantier commencé (et déjà bien avancé), la rénovation, quasi reconstruction, du wagon A.8168 , le tribissel , dont la mécanique originale est due à un brevet belge, de Paul Algrain (de La Croyère d’ailleurs) .

Ce système est suffisamment rare et intéressant que pour être rénové et montré dans un musée.

Comme pour la rénovation précédente, un maximum de pièces sont réutilisées. Mais les éléments trop corrodés seront remplacés.

La vue ci-dessous vous montre le wagon à l’envers .

Le même wagon du temps de Schepdael, ici en mai 1962 photographié par Bruno Dedoncker, collection ASVi

Les wagons A.8158 et A.8168 à Saint-Jean (suite…)

Publié :   12 décembre 2019

Dans le cadre de la reconstitution d’une rame de l’époque vapeur aussi complète que possible (la seule rame vapeur vicinale roulante du pays), voici une autre réalisation qui s’achève : Le wagon à bogies “Diamond” est terminé ! Il est encore à Saint-Jean aux ateliers CITEV et on le retrouve dehors à un endroit un peu inattendu, c’est-à-dire posé sur un wagon plateau (à voie normale, celui-là) et par-dessus on a déposé l’autre wagon à trois essieux….

Ce dernier sera d’ailleurs bientôt pris en charge pour restauration. Mais ce sera une autre paire de manche : en effet, il y a tout un mécanisme de guidage des essieux, plutôt complexe. Le système permet le déplacement latéral de l’essieu central et (théoriquement) une meilleure inscription en courbe… La suite en photos :

De bas en haut : wagon anonyme à voie normale, notre “Diamond” (A.8158), et au sommet le wagon à trois essieux, prochain sur la liste des rénovations.
De loin c’est mieux… On pourrait facilement ajouter un tombereau au-dessus non ?
On reconnait bien le bogie particulier de ce long wagon. Il reste bien entendu quelques détails à terminer, ainsi qu’un peu de marquage vicinal.
En parlant de tombereau, un voici un qui attend encore de meilleurs moments, mais le traitement préventif est déjà fait.
Le siège tout confort du wagon déjà rénové et derrière, le prochain qui y passera. (Merci à Jean-Claude pour les photos ci-dessus)
Voici donc le détail et l’état actuel du “3 essieux”
Si de loin le squelette a l’air “acceptable”, quand on y regarde de trop près c’est autre chose.
Voici donc la matière pour la suite ! Le A.8168 aura bientôt une nouvelle vie.

Petit rappel habituel, l’ASVi rénove ces wagons et cette rame à ses frais et ne peut le faire que par la générosité de tous ceux qui contribuent. L’argent ne fait pas le bonheur mais il accélère les finitions, permet les transports, permet de réaliser certains travaux qui libèrent les bénévoles d’autres tâches… Bref, un petit don ? Suivez les instructions ici

En 1956 à La Roue, un wagon à bogies similaire (notez les différence du côté des bogies), celui derrière est plus ressemblant à celui de l’ASVi
Bastogne, là où le poids du chargement ne semblait faire peur à personne. Un wagon de bois bien chargé.