La SNCV a utilisé environ un millier de machines. En fonction de l’époque et des besoins leurs caractéristiques ont évolué. A l’origine les “types” étaient des lettres, plus tard changées en nombres. Ainsi dans le premier classement on parlait des “Type H” devenu plus tard le “Type 7” sur les 23 modèles qui ont constitué le parc vapeur.

Ces caractéristiques sont évidemment générales, l’uniformité n’ayant jamais été facile à atteindre. Les séries de locomotives étant souvent fournies par des constructeurs différents.

Les type 7 sont des machines idéales à l’époque, elles sont lourdes et performantes. Leurs 29 tonnes sur trois essieux permettent de tirer un train de 100 tonnes en rampe et en courbe, le tout en ne consommant “que” 7 à 8 kg de charbon par kilomètre…

Au total 68 machines de ce type ont été mises en service. La 303 est la plus ancienne préservée, construite par les ateliers de Tubize en 1888.

Le tableau ci-dessous est repris de l’ouvrage du MUPDOFER (par P. Roovers) :

HLV Type 7 SNCV